Capitalisme à visage urbain

Dessin ANRU 2 retouche« Le plus gros chantier de l’histoire de France hors temps de guerre » dixit Jean-Louis Borloo, son initiateur, entame la deuxième phase de son programme. Quinze ans après le lancement de l’Agence nationale de la rénovation urbaine (ANRU) et ses opérations de démolition à la chaîne, l’ANRU 2 a pris le relais pour venir au secours des quartiers populaires à coups de pelleteuses et de milliards d’euros. Annoncée comme une machine de guerre contre la pauvreté, c’est pourtant dans la guerre contre les pauvres qu’elle semble vouloir continuer à exceller.

Lire la suite : Capitalisme à visage urbain

Portraits d'expulsé.es

Motif M.BertrandLa destruction de la dernière barre d’immeubles du grand ensemble du boulevard de Strasbourg (BDS), nommée Marcel Bertrand a débuté1. Cette résidence gérée par Lille Métropole Habitat (LMH), mise à nu, dévoile ce qu’a été l’intérieur des maisons de plusieurs centaines de familles. La destruction est donnée à voir comme un spectacle. Une mise en scène qui a commencé le 10 septembre dernier par l’inauguration du premier coup de pelleteuse et qui s’est terminée silencieusement en décembre.

Lire la suite : Portraits d'expulsé.es

Averse chez l’habitant

Machu Pichu dessin couleur v2Dans la nuit du 30 novembre au 1er décembre 2018, une forte averse provoque l'effondrement du plafond et l'inondation de plusieurs logements de la résidence Jeanne Leclerc, rue de Lannoy à Fives. La résidence sociale avait été conçue dans le cadre d’un projet architectural pompeusement intitulé Machu Picchu. Avant que le drame ne survienne, le bailleur et les pouvoirs publics avaient maintes fois été prévenus de l’état des appartements par les habitant.es mais n’ont pas réagi.

Lire la suite : Averse chez l’habitant

La poudre de Superquinquin

QuinquinEn janvier 2015, quelques lillois.es décident de créer à Lille un supermarché coopératif et participatif au slogan évocateur : « Superquinquin, le supermarché dont tu es le héros ». Ouvert en juillet 2016, ce supermarché propose une alternative à la grande distribution classique promouvant de nouvelles manières de consommer en s’appuyant sur l’autogestion. Si sur le papier l’idée est belle, les derniers échos de la SCOP nous ont fait saigner les oreilles.

Lire la suite : La poudre de Superquinquin

Richir coule les Bains-Douches

Jacques Richir est adjoint à la mairie de Lille.La ville de Lille a prévu la fermeture des derniers bains-publics municipaux vers la fin de l’année 2018. Les douches ne manquaient pas de succès, même quand elles étaient à court d'eau chaude. On voudrait faire fermer ces locaux, alors qu'ils répondent à un besoin réel : prendre des douches à bas prix (1). Non seulement il permettait aux populations les plus fragiles de se laver, d’accéder à l’hygiène, mais c’est aussi un moment agréable, l'occasion de prendre du temps pour soi, d'entretenir des liens sociaux. On va à la douche en famille, on y croise des gens qu’on connaît, on se raconte les derniers potins, etc. Un très beau film documentaire, Bains-Douches, a été tourné dans ces lieux, qui montre la vie dans ces espaces et les relations entre personnels et usager.es (2).

Lire la suite : Richir coule les Bains-Douches

Pas d'aqua-poney à Moulins

Les écolos ? Moi, j'les bouffe !!!Pas de piscine olympique sur la friche Saint Sauveur ! Pas de blocs de logements « à la suédoise » ! Pas de gentrification ! Depuis 2013, la métropole lilloise (MEL) se frottait les mains d’un projet d’aménagement urbain de grande ampleur sur l’ancienne gare de marchandises du quartier Moulins. Le projet était sur les rails, le secteur privé prêt à se ruer sur la plus vaste friche de Lille. Coup de théâtre : le juge administratif a rendu le 5 octobre une décision faisant s'écrouler tout l’agenda. Le tribunal, en annulant la déclaration d'intérêt général, met un bon coup de pied au cul des acteurs de la bétonnisation. Retour sur une victoire, commentée par Achille1, un des opposants de longue date au projet.

Lire la suite : Pas d'aqua-poney à Moulins

Guide anti-expulsions

brochure anti expulsions illuLe collectif anti-expulsions de Lille propose "Un guide pratique d'autodéfense et d'organisation collective à destination des personnes menacées d'expulsion de leur logement et leurs soutiens, quelle que soit leur manière d'habiter". Ce guide résulte d'un travail de plusieurs mois, de rencontres, d'échanges, de recherches et d'ateliers entre des personnes directement concernées par les procédures d'expulsions. Il s'adresse aux personnes menacées d'expulsions, quelle que soit sa manière d'habiter : occupations de terrains, locations, squats, résidences étudiances, etc."

Pourquoi ce guide ? Pour "partager des savoirs et des pratiques permettant de défendre notre droit à vivre comme nous l'entendons, face aux projets des promoteurs immobiliers et autres délogeurs de familles précaires. Elles vont de la compréhension et de l’utilisation du droit à des idées sur la manière de mettre en place un rapport de force favorable en cas d’expulsion pour les personnes concernées."

Le lien pour télécharger la brochure est ici, tandis qu'il est possible de contacter le collectif à cette adresse : collectifantiexpulsionslille@riseup.net

Pour aller plus loin, le collectif anti-expulsions se réunira le 19 juin prochain, à 18h30, dans les locaux de l'APU Fives au 57 rue de Flers à Lille. Pour le collectif, il s'agira "de mettre en place un ensemble d’actions pour s’organiser collectivement contre les expulsions.", ainsi que "d’élargir le collectif à plus de personnes quelque soient leur(s) statut(s) ou leur(s) mode(s) d’habitation."

L'Union. Ville fantôme

union1Sur la zone de l’Union, entre Roubaix, Tourcoing et Wattrelos, c’est l’urbanisme des grands projets qui resplendit dans toute sa bêtise et sa violence. Retour sur la mise en friche d'un ancien territoire industriel et sur l'incapacité des chantres de l'attractivité à reconstruire là où leurs aînés ont démoli.

Lire la suite : L'Union. Ville fantôme

Saint sauveur défriché

st so planLa vie en friche

Sur la friche Saint Sauveur, on n’entend plus les voitures et les immeubles sont loin. On sort du cadre imposé par les pouvoirs publics, de la rue, des centres sociaux, des squats. Les gens s'approprient la friche, pour promener leur chien, boire une bière, se piquer au calme, dormir ou seulement fuir la ville. Une friche vide ? Pas sans vie ! Mais la brèche se referme doucement sur elle-même.

Lire la suite : Saint sauveur défriché

Derrière la métropole tertiaire, une ville inégalitaire

sociologie lille2Sorti en juin dernier aux éditions La Découverte, Sociologie de Lille est un petit manuel écrit par un groupe de neuf chercheur.ses lillois.es, regroupé sous le nom de Collectif Degeyter. L’ouvrage rencontre un écho peu habituel pour ce genre de production universitaire. La Brique a voulu comprendre… Discussion avec trois des co-auteur.ices, Cécile Vignal, Fabien Desage et Antonio Delfini.

Lire la suite : Derrière la métropole tertiaire, une ville inégalitaire

Lille Capitale des projets à la con

Capitale Mondiale du DesignA la suite des chercheur.es ou encore des associations, l'Agence de développement et d'urbanisme vient de pointer l'ancrage des inégalités sociales dans la métropole. Pourtant, la Métropole Européenne de Lille continue d'ignorer cet état de fait, préférant fêter ses 50 ans, 50 ans de transformations urbaines, 50 ans d'embourgeoisement, 50 ans de renforcement des inégalités sociales, et 50 ans de projets toujours plus délirants. Tour d'horizon (non exhaustif) des projets « attractifs », « urbanistiques » et « inutiles ».

Lire la suite : Lille Capitale des projets à la con

Moulins, vent d’investissement

RUE2 1Lille, quartier Moulins. La rue Philippe de Comines est une petite rue à sens unique. Elle se termine à deux pas de la Friche Saint Sauveur, en longeant la fac de droit. Décor classique d’un ancien quartier ouvrier qui, s’il est qualifié de « sale » et de « pourri » par ses habitant.es, fait déjà saliver les plus gros vomisseurs de béton. On a eu envie de se promener, de traîner sur le trottoir, de discuter avec les habitant.es, et de scruter ce qui se cache derrière l’effritement des façades.

Lire la suite : Moulins, vent d’investissement

Désarmons le béton

Maison arracheeL’agglomération lilloise est une terre de luttes urbaines. Si la postérité fait la part belle à la lutte des habitant.es de l’Alma-Gare à Roubaix au milieu des années 1970, des initiatives moins connues ont émergé dans d’autres quartiers : Vieux-Lille, Moulins ou Fives.
Les traces de résistances persistent encore aujourd’hui dans le milieu associatif local. En 2003, Jean-Louis Borloo, ministre de la ville, crée l’agence nationale de rénovation urbaine (ANRU) qui finance les projets des maires qui veulent « casser les ghettos » et faire venir des populations plus riches dans les quartiers pauvres. Cette « rénovation » se révèle fatale pour les quartiers populaires. L’ANRU est devenue le bras armé de la lutte contre les pauvres, plus que contre la pauvreté. Partout, les habitant.es refusent de dégager si facilement. Les populations résistent, s’entraident, partagent des connaissances et s’échangent des services. Les habitant.es n’hésitent pas à rappliquer aux réunions sans invitation et à faire savoir leur opinion aux cénacles d’élu.es et technicien.nes.
Voici quatre exemples récents d’actions soutenues par l’atelier populaire d’urbanisme de Fives (APU) ancrées dans des quartiers populaires de la métropole touchés par des politiques de gentrification.

Lire la suite : Désarmons le béton

Le logement pour les nuls

rue3La multitude des structures et sigles viennent transformer l'urbain dans l'ombre. Les questions liées à urbanisme, par leur complexité, peuvent rendre la lecture du dossier difficilement abordable. Pour y remédier, quelques entrées, sur Vilogia, bailleur qui n'a de social que le nom et la Fabrique des quartiers, moteur de la gentrification dans la métropole.

Lire la suite : Le logement pour les nuls

A.P.U FIVES : « à nous la ville »

apufives L'Atelier populaire d'urbanisme de Fives est la petite dernière des APU. Née en 2014, l’association est nourrie par l'histoire d'une lutte qui démarre en 1973 à l'Alma-Gare à Roubaix. Premiers pas, et déjà sur ses deux jambes, pour défendre les locataires contre les marchands de sommeil et les bailleurs sociaux qui abusent de leurs droits, et soutenir les habitant.es en lutte contre des grands projets urbains.

Lire la suite : A.P.U FIVES : « à nous la ville »

Dunkerque : un grand port dé-concertant

port dkAlors que la crise écologique atteint des niveaux toujours plus inquiétants, une bande de fondamentalistes en costard-cravate prépare un nouvel attentat contre l’environnement en voulant agrandir l’actuel port de Dunkerque. Nom de l’hérésie : CAP 2020. Objectif : être en capacité d’accueillir les porte-conteneurs de nouvelle génération et le flot de marchandises qui va avec. Projet pharaonique, enfumage participatif, chantage à l’emploi, destruction de l’environnement... tout ça a un petit air de déjà-vu. Retour sur ce grand projet inutile et imposé qui menace le littoral de la Mer du Nord.

Lire la suite : Dunkerque : un grand port dé-concertant

Making Lille Great Again !

brexit aubryActuellement basée à Londres, l'Agence européenne du médicament devait - à la suite du « Brexit » - trouver une nouvelle résidence sur les terres continentales. Lille avait candidaté, souhaitant compter parmi les grandes métropoles européennes. Malgré un large soutien des élites politiques et économiques, c'est finalement la ville d'Amsterdam qui a été retenue. Quelle déception ! Cette « Union Sacrée » des crevards était pourtant si belle !

Lire la suite : Making Lille Great Again !

City-Tour... ne pas rond.

 aubry city tourS’il est une expérience lilloise peu connue de ses habitants, c’est certainement le City-Tour de Lille. Vous les avez certainement vus, ces bus sans toit, parcourant le centre-ville pour permettre aux touristes de s’imprégner de la beauté de ses boulevards et d’expérimenter à pleins poumons une spécialité locale : le pic de pollution.

Lire la suite : City-Tour... ne pas rond.

Page 1 sur 8

Rechercher

logo jemabonne

En brèves

  • Appel à temoignage

    Cet appel à témoignage est en relation avec l'article Baiser sans bébé : Toute une histoire Un enjeu de la contraception propre aux femmes, c’est d’abord de pouvoir faire l’amour sans devenir mère. Si le risque de « devenir parent » implique les deux personnes, les précautions à prendre par...

    Lire la suite...

  • La Saga de l'été arrive : Eclairage sur les lumière lilloises !

    Profitez de vos soirées libres d'été pour éclaircir les zones d'ombre sur les lumières lilloises ! Les 4 dernières parutions de La Brique ont eu le plaisir d'acceuillir une saga encore plus éblouhissante que la saga Star Wars ou encore Harry Potter, la saga des Lumières. Chaque vendredi, à...

    Lire la suite...

  • Va-t-on nous ravir Le Ravi ?

    Cet hiver, le journal satirique provençal sortait une enquête sur l'Office départemental d’éducation & de loisirs du Var (ODEL). Le Ravi y révèle que les cadres de cette asso' de loi 1901, arrosée par les pouvoirs publics, touchent de beaux salaires : on en voit même un émarger à 177 625 euros...

    Lire la suite...

  • Bastamag fait la nique à Bolloré

    En 2012, Bastamag publie un papier sur l'accaparement des terres agricoles en Afrique, en Amérique latine et en Asie. Parmi les investisseurs : le « groupe Bolloré, via une holding luxembourgeoise, la Socfin ». Cette dernière « gère des plantations d'hévéas et de palmiers à huile en Afrique et en...

    Lire la suite...

  • Lettre ouverte des étudiant.es dubliné.es

    "Nous sommes des étudiants exilés inscrits dans les différentes facultés de Lille sur ses 3 campus : Cité scientifique, Pont de bois et Moulins. Nous ne sommes pas dans le programme Pilot de l’Université de Lille. Notre demande d’asile a été enregistrée par la Préfecture en procédure...

    Lire la suite...

  • La Brique n°54 sur les ondes

    Le jeudi 29 mars, La Brique présentait son dernier numéro "L'erreur est urbaine", au Alt'O Post à Fives. Cette présentation a été réalisée en présence de l'APU Fives ainsi que de la maman de Sélom. Ce dernier a été happé par un TER avec son ami Matisse, alors qu'ils fuyaient une brigade de police....

    Lire la suite...

  • 10 Avril - Faidherbe doit tomber

    Le 10 avril prochain à la MRES, le collectif Afrique, Survie Nord, le FUIQP 59/62 et l'Atelier d'Histoire critique lanceront officiellement leur campagne "Faidherbe doit tomber". L'objectif, à l'image des campagnes états-uniennes de l'été dernier visant à déboulonner les statues des généraux...

    Lire la suite...

  • Les Pimkie piqué.es au vif !

    Le 8 janvier dernier, le groupe Mulliez annonçait profiter de la nouvelle loi Macron visant « à simplifier l'embauche » pour supprimer des postes dans l'une de ses entreprises : Pimkie. Grâce aux ordonnances Macron, c'est au total 208 suppressions de postes qui étaient annoncées, et 37 fermetures...

    Lire la suite...

  • Pour les FFOC, cétacé !

    Les femmes des forces de l'ordre en colère (FFOC, ceci n'est pas une blague) étaient devant le commissariat central de Lille le 7 janvier dernier pour dire non, non et non aux policier.es victimes d'agressions. Si peu de temps après que Sélom et Matisse soient morts en fuyant la police, La Brique a...

    Lire la suite...

  • COMMUNIQUÉ DU COLLECTIF DE RÉSISTANCE À LA SÉLECTION

    A la suite de l'Assemblée Générale de lutte contre la sélection (25/01/2018) L'Assemblée Générale qui a eu lieu ce jour contre la sélection à l'université, et plus largement contre le plan étudiant, a réuni une centaine de personnes. Elle nous a permis de revenir en détail sur toutes les réformes...

    Lire la suite...