Bayer-Monsanto au collège

classemacronAu collège de Wazemmes, entre l’histoire-géo et les maths, les élèves s’initient aux joies de l’entreprise. Et pas n’importe laquelle : dans cet établissement lillois, c’est le géant du médicament Bayer-Monsanto qui s’invite au tableau. Et il n’est pas un cas isolé : autour des écoles primaires, collèges, lycées, un réseau protéiforme d’entreprises rôde, pour faire la promotion de la « start-up nation ».

Lire la suite : Bayer-Monsanto au collège

Le procès Hermant... ou comment la démocratie se dissout dans le fascisme

hermant 1La Brique connaît un peu Claude Hermant. Lorsque La Voix du Nord faisait la pub de la Maison Flamande, on rétorquait ‘’Tiens, un plan com' pour les fachos’’. Lorsqu’il serrait des pinces aux flics en manif, on prenait des notes. En peu de temps, à force de l’entendre plastronner sur l’internet, dans la presse, à la TV, on s’était à notre tour tenté de croquer l'animal. On était encore loin du compte. Pourtant, on l’observe depuis longtemps, gesticuler et pérorer, entre la boxe thaï, le paintball, la moto, le patriotisme folk, la bière, et sa carrière d'amant retraité des armes, du service d’ordre du Front National à la section de recherches de Villeneuve d’Ascq, sa carrière de politicard avortée, de ses alliances avec Serge Ayoub, leader de troisième voie et des jeunesses nationalistes révolutionnaires à celle avec Luc Pécharman, « idéologue » de la Maison flamande.

Lire la suite : Le procès Hermant... ou comment la démocratie se dissout dans le fascisme

Partout chez nous ! Quelle mémoire des squats lillois ?

squat VF 1Souvenirs marquants pour plusieurs d'entre nous, l'histoire des squats s’écrit très peu. La Brique propose ici un récit subjectif à travers quelques lieux mythiques, mais surtout des pratiques collectives. Ou quand féminisme, antispécisme, anticapitalisme, autogestion, action directe, anarchisme sont transmis par une poignée de punk.es et de teufeur.ses en train de caler un bastaing contre une porte de hangar.

Lire la suite : Partout chez nous ! Quelle mémoire des squats lillois ?

Bar La Pirogue : « Dégage sale pédé ! »

lapirogueDans le Vieux Lille, La Pirogue est un bar traversant entre la rue de Weppes et la rue Jean Jacques Rousseau. Dans cet établissement ouvert depuis une vingtaine d’années, tous les ingrédients seraient réunis pour passer un bon moment si le personnel n’avait pas la cogne un peu facile, transformant le moment festif en cocktail explosif.

Lire la suite : Bar La Pirogue : « Dégage sale pédé ! »

Le journalisme sacrifié

rossel carte3La Voix du Nord fait rarement sa Une sur les plans de licenciements ou alors pour critiquer les syndicats et les manifestant.es, créer des « casseurs » et sanctifier le patronat. Quand il s'agit de sa propre liquidation, c'est le vide sidéral. Pourtant un plan de licenciement concerne directement les 700 salarié.es du groupe VDN, 178 vont perdre leur emploi dont 55 journalistes. Pour la holding Rossel, propriétaire de dizaines de quotidiens, un journal se doit d'être rentable. Le combat des syndicats était-il perdu d'avance ?
 
Lire la suite : Le journalisme sacrifié

Le houille, une usine à gaz

houilleÀ la fosse d'Oignies, le 20 décembre 1990, les mineurs effectuent une dernière extraction de houille. Elle marque la fin de l'exploitation charbonnière du Nord-Pas de Calais. Ces deux siècles d'exploitation minière ont laissé un paysage indéniablement remodelé, des taux de maladies et de cancers largement supérieurs à la moyenne nationale et un chômage record. On pensait que cette histoire d'exploitation du sol et des hommes était bel et bien enterrée, que les leçons du drame avaient été tirées. Mais c'était sans compter sur quelques têtes dures aux dents longues pour rouvrir, outre nos cicatrices, les sous-sols.
Lire la suite : Le houille, une usine à gaz

Jeudi 12 mai à Lille : le virage autoritaire

12mai 2Après plus de deux mois de mobilisations contre la loi Travail, le gouvernement décide de sortir l'artillerie lourde au Parlement… et dans la rue. Au Parlement, la clique hollandienne sort le 49-3, petit bijou anti-démocratique, qui fait taire le Parlement et permet une adoption du texte sans vote. Dans la rue, c'est à grands coups de lacrymo et de grenades de désencerclement que le gouvernement a décidé d'en finir avec le mouvement social contre la loi El Khomri.

 

Lire la suite : Jeudi 12 mai à Lille : le virage autoritaire

Fives : voie rapide contre voix ouvrières

fives 1Ceux qui s’aventurent à l’est de Lille en direction de Mons-en-Barœul, Hellemmes ou Fives, la connaissent bien. La voie rapide fait aujourd’hui partie du paysage. Ce grand projet de technocrates ne s’est pourtant pas fait sans heurts : il aura fallu l’une des plus grosses saignées urbaines de l’histoire de Lille et vingt ans de lutte contre les habitants du quartier de Fives.
Lire la suite : Fives : voie rapide contre voix ouvrières

Mai 68, ou l'impossible jonction entre étudiants et ouvriers

mai68NB 1Si Mai 68 est resté dans les mémoires, c’est en partie parce que l’imagination créative du mouvement étudiant s'est combinée à la grève ouvrière. Cette jonction, perturbant le cours routinier de la vie politique et sociale, avait laissé penser que le temps venait enfin, sinon de la révolution, au moins de sa « répétition générale ». À Lille, cependant, le schéma fut différent. Éclairage à partir d’éléments tirés d’une recherche en cours sur les trajectoires militantes dans les « années 68 ».

Lire la suite : Mai 68, ou l'impossible jonction entre étudiants et ouvriers

La mise en sommeil du Restau Soleil

Restonsso 1Le Restau Soleil affiche porte close depuis six mois. Flics et mairie ont obtenu la fermeture d’un bar qu’ils avaient dans le collimateur depuis sa création et qui ne répondait pas à leur ambition de policer la vie nocturne. Les Lillois peuvent désormais dormir tranquille… Mais pour sortir, ils devront bientôt se contenter des « charmes » de Masséna Solférino.
Lire la suite : La mise en sommeil du Restau Soleil

À Wazemmes, une gentrification conviviale

luttepQui dit bières dit bars. Et, à Lille, qui dit bars dit Wazemmes. L'occasion d'un éloge vibrant ? Pas vraiment. Autour de la choppe, c'est tout un monde qui se déploie, qui écorne sérieusement la carte postale du sympathique quartier populaire. Le temps d'une nuit, on a exploré quelques-unes des ambiguités de la fête à Wazemmes. Reportage.

Lire la suite : À Wazemmes, une gentrification conviviale

Devenez brasseur : une recette "ipa" ambrée claire

bière 1La fabrication de la bière est une des techniques les plus faciles et les moins coûteuses pour faire de l'alcool. Si on les compare à la distillation ou à la vinification, le brassage et la fermentation de bière sont presque un jeu d'enfants. Histoire de vous en convaincre, voici une recette pour 100 litres de bonne bière ambrée dite « IPA » (Indian Pale Ale), réalisable avec des moyens sommaires et qu'un groupe d'individu.e.s un peu motivé peut vite se procurer.
Lire la suite : Devenez brasseur : une recette "ipa" ambrée claire

Les recettes industrielles du "premier brasseur français"

dessousbierenvgris2 1Le plus gros producteur de bières françaises présente bien : il produit quelques bonnes bouteilles, il a piqué une de ses deux usines à la multinationale Heineken, et l'autre porte le nom d'un personnage mythique du douaisis, Gayant. Débarrassé de son maquillage folklorique, André Pecqueur apparaît pourtant tel qu'il est : un industriel opportuniste qui sait surtout faire mousser... son compte en banque.
Lire la suite : Les recettes industrielles du "premier brasseur français"

Profession, patron de presse

dessin gazette foolmoon2 1Qui a dit que la presse n'était plus un business rentable ? Sûrement pas Arnould Méplon. À la tête de la Gazette du Nord-Pas-de-Calais, la feuille de chou des entrepreneurs du coin, ce patron discret s'est fabriqué un pactole qui se chiffre en millions d'euros. Focale sur le directeur d'un journal qui n'en est pas un, et qui méritait bien son petit hommage.

Lire la suite : Profession, patron de presse

Page 1 sur 3

Rechercher

logo jemabonne

En brèves

  • Brèves - Luuuuuttes

    Les éducs' dans la rue Des associations de prévention spécialisée de la métropole (Itinéraires, FCP, Avenir et Loisir, Rencontre et loisir) se battent pour ne pas disparaitre. Le département doit faire des économies et choisit de taper sur les éducs de rue, seule main tendue et dernier recours...

    Lire la suite...

  • Va-t-on nous ravir Le Ravi ?

    Cet hiver, le journal satirique provençal sortait une enquête sur l'Office départemental d’éducation & de loisirs du Var (ODEL). Le Ravi y révèle que les cadres de cette asso' de loi 1901, arrosée par les pouvoirs publics, touchent de beaux salaires : on en voit même un émarger à 177 625 euros...

    Lire la suite...

  • Bastamag fait la nique à Bolloré

    En 2012, Bastamag publie un papier sur l'accaparement des terres agricoles en Afrique, en Amérique latine et en Asie. Parmi les investisseurs : le « groupe Bolloré, via une holding luxembourgeoise, la Socfin ». Cette dernière « gère des plantations d'hévéas et de palmiers à huile en Afrique et en...

    Lire la suite...

  • Lettre ouverte des étudiant.es dubliné.es

    "Nous sommes des étudiants exilés inscrits dans les différentes facultés de Lille sur ses 3 campus : Cité scientifique, Pont de bois et Moulins. Nous ne sommes pas dans le programme Pilot de l’Université de Lille. Notre demande d’asile a été enregistrée par la Préfecture en procédure...

    Lire la suite...

  • La Brique n°54 sur les ondes

    Le jeudi 29 mars, La Brique présentait son dernier numéro "L'erreur est urbaine", au Alt'O Post à Fives. Cette présentation a été réalisée en présence de l'APU Fives ainsi que de la maman de Sélom. Ce dernier a été happé par un TER avec son ami Matisse, alors qu'ils fuyaient une brigade de police....

    Lire la suite...

  • 10 Avril - Faidherbe doit tomber

    Le 10 avril prochain à la MRES, le collectif Afrique, Survie Nord, le FUIQP 59/62 et l'Atelier d'Histoire critique lanceront officiellement leur campagne "Faidherbe doit tomber". L'objectif, à l'image des campagnes états-uniennes de l'été dernier visant à déboulonner les statues des généraux...

    Lire la suite...

  • Les Pimkie piqué.es au vif !

    Le 8 janvier dernier, le groupe Mulliez annonçait profiter de la nouvelle loi Macron visant « à simplifier l'embauche » pour supprimer des postes dans l'une de ses entreprises : Pimkie. Grâce aux ordonnances Macron, c'est au total 208 suppressions de postes qui étaient annoncées, et 37 fermetures...

    Lire la suite...

  • Pour les FFOC, cétacé !

    Les femmes des forces de l'ordre en colère (FFOC, ceci n'est pas une blague) étaient devant le commissariat central de Lille le 7 janvier dernier pour dire non, non et non aux policier.es victimes d'agressions. Si peu de temps après que Sélom et Matisse soient morts en fuyant la police, La Brique a...

    Lire la suite...

  • COMMUNIQUÉ DU COLLECTIF DE RÉSISTANCE À LA SÉLECTION

    A la suite de l'Assemblée Générale de lutte contre la sélection (25/01/2018) L'Assemblée Générale qui a eu lieu ce jour contre la sélection à l'université, et plus largement contre le plan étudiant, a réuni une centaine de personnes. Elle nous a permis de revenir en détail sur toutes les réformes...

    Lire la suite...

  • Soutenez la presse libre

    Ce qu'il faut défendre ! Alerte ! Le mensuel marseillais (national) CQFD est en galère. Avec la suppression de leurs deux emplois aidés et la baisse lancinante de leurs ventes en kiosque et par abonnement, le canard au chien rouge a besoin de soutien pour poursuivre son combat. "Pas de sub ni de...

    Lire la suite...